Quel impact le coronavirus a-t-il sur mon entreprise ?

Qu’une crise sanitaire comme celle du coronavirus ait un impact sur l’analyse de risque de votre entreprise, c’est une évidence. Le passage en revue des assurances de votre entreprise est donc le moment idéal pour affiner cette analyse.


Beaucoup d’employés font du télétravail. Le risque de cybercriminalité a augmenté à cause du télétravail. Les cybercriminels ont clairement trouvé un nouveau terrain de travail.  Une cyberassurance est devenue plus que nécessaire. Cette assurance n’intervient pas seulement après une cyberattaque, mais aide également votre entreprise à élaborer un plan de prévention.

Cette crise a sans aucun doute déclenché un réflexe sanitaire chez beaucoup de personnes. Alors que pour beaucoup la constitution d'une pension était la toute première priorité, de nombreux travailleurs sont désormais preneurs d’une assurance santé. On pense à une police de revenu garanti après une maladie ou une incapacité de travail de longue durée. Ou à une assurance hospitalisation ou soins dentaires qui rembourse les frais médicaux supérieurs à l’intervention de la mutualité. 

Ceux qui pensent à leur santé pensent également aux nouvelles tendances en matière de mobilité. De plus en plus de travailleurs optent pour le vélo (électrique) comme moyen de transport pour se rendre au travail.  Comparé à la voiture de société, le vélo apporte de nombreux avantages fiscaux aussi bien à l’employeur qu’au travailleur. Pour le travailleur, il n’y a pas d'avantage en nature et pour l’employeur le prix du vélo est déductible à 100 %.  Cela vaut également pour l'assurance omnium souscrite pour le vélo de société. L’omnium vélo vaut la peine, surtout si l’on considère par exemple que l’assurance accidents du travail ne paie pas les dommages occasionnés au vélo en cas d'accident sur le chemin du travail.

Peut-être votre entreprise fait-elle aussi l’objet d’une  « transformation ». Des services ont peut-être été ajoutés ou supprimés, modifiant le risque de l’entreprise.  On pense ici par exemple au restaurant qui commande aussi des repas maison. Durant la crise du coronavirus, de nombreuses compagnies offrent peut-être des extensions temporaires de contrat, mais il est plus sûr d’ajuster les conditions en tenant compte du risque exact de l’entreprise.  Qui sait, peut-être certaines garanties doivent-elles être supprimées parce que le risque n’existe plus ou seulement partiellement.

Les difficultés financières dues à la crise du corona peuvent également causer des problèmes indirectement à d'autres entreprises.  En tant qu’entrepreneur vous pouvez dès lors être confronté à des ruptures de contrat avec des parties externes, des problèmes avec des fournisseurs, des discussions avec le fisc, des plans d’apurement… Dans ce cas, mieux vaut avoir une bonne assurance protection juridique.

 

Il n’y a pas que l’entreprise qui peut être mise en danger en période de crise, son administrateur peut lui aussi se retrouver dans une situation difficile. Il peut par exemple être confronté à des travailleurs qui remettent les décisions en cause ou l'attaquent devant les tribunaux. Pensez par exemple aux licenciements illicites. Cela vaut la peine d'avoir une assurance responsabilité d’administrateur.

 

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec notre bureau. 

 

  • Créé le .
  • Dernière mise à jour le .

Coordonnées

Soyer & Mamet SA - Courtier en assurances
Av. de la Foresterie, 2 - 1170 Bruxelles
Tél +32 2 511 41 00   
info@soyermamet.be
FSMA n° 013221 A
N° BCE 0402.245.340

  Membre de
 logo BeStronger
  (plus d'infos)

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.   Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus     J'ai compris

Nous utilisons des cookies pour fournir ces informations et services. Un cookie est un petit fichier qui est simplement stocké par votre navigateur sur le disque dur de votre ordinateur. Cela permet, entre autres, d'analyser le comportement des utilisateurs de ce site Internet de manière anonyme. Vous pouvez configurer votre navigateur pour qu'il vous avertisse lorsqu'un cookie est en cours de création ou pour empêcher sa création automatique. Vous pouvez refuser l'utilisation de cookies par ce site Web, mais cela peut limiter sa fonctionnalité et sa facilité d’utilisation.