Assurance habitation

habitationEn Belgique, 12.000 incendies surviennent chaque année et plus de 100 personnes y perdent la vie. Bien qu'elle ne soit légalement pas obligatoire, l'assurance habitation est largement répandue et offre une couverture incontournable qui est régie par l'Arrêté Royal du 24 décembre 1992.

L'assurance habitation (incendie - risques simples) est bien plus large que le risque d'incendie seul. Elle offre une couverture contre les dommages subis à votre habitation et votre contenu (meubles, éclairage, rideaux, électro-ménager, télévision, hifi, bijoux, objets d'art, tableaux... ).

Pour votre résidence, il existe 3 types d'assurance habitation : 1. Assurance Habitation dite "Classique"; 2. Assurance Habitation dite "de Prestige" ou "Tous risques habitation" 3. Assurance des "Copropriétés. 

Habitation classique

Biens immeubles (maison, garage, dépendances, abris de jardin,...)

Les biens mobiliers des personnes suivantes sont couverts par l'assurance habitation :

  • le preneur d'assurance ; o les personnes vivant à son foyer ;
  • leur personnel dans l'exercice de leurs fonctions ;
  • les mandataires et les associés du preneur d'assurance dans l'exercice de leurs fonctions.

Risques couverts par l'assurance habitation:

  1. Garanties de Base : Les garanties de base couvrent les dommages matériels causés par : L'incendie, l'explosion, l'implosion, la foudre, les attentats et le conflit de travail, le heurt par animal, le heurt par tout moyen de transport, la chute d'un arbre, la tempête, les catastrophes naturelles (Loi du 1er mars 2006), l'action de l'électricité sur les installations et appareils électriques, la fumée ou la suie, le gel, la grêle, le poids de la neige ou de la glace sur les toitures, l'eau, le bris de vitrage...
  2. Garanties complémentaires : Les garanties complémentaires couvrent les frais directement liés au sinistre tels que les frais de: • Sauvetage: frais découlant des mesures demandées par l'assureur afin de prévenir ou d'atténuer les conséquences du sinistre (ex: bâche mise sur un toit) ; • Relogement (locaux devenus inhabitables) ou le chômage immobilier (bâtiment rendu inhabitable pendant la durée de reconstruction ou de réparation) ; • Expertise du sinistre...
  3. Les garanties optionnelles : Les assurances habitation proposent certaines garanties en option : • le vol et le vandalisme (les détériorations ou dégradations immobilières lors d'un vol ou d'une tentative de vol) ; • les pertes indirectes pour frais et préjudices quelconques subis à la suite d'un sinistre incendie. Exemples: frais de courrier, de voiture, perte de temps, inconvénients divers...

Risques non couverts par l'assurance habitation:
Un certain nombre de dommages sont généralement exclus des couvertures habitations:

  • les sinistres causés intentionnellement par le preneur d'assurance et/ou des personnes vivant dans son foyer ;
  • les sinistres causés par les assurés en état d'ivresse ou un état analogue...

L'indemnisation en cas de sinistre :
Concernant les biens immeubles, l'indemnisation est calculée sur base d'une valeur à neuf ou de reconstruction du bâtiment; la vétusté ne jouant pas sauf si elle est très importante.
Concernant les biens meubles, l'indemnité est calculée, selon le cas, soit sur base de valeur de remplacement, soit sur base de la valeur réelle, ou encore en valeur vénale.

Le montant de la prime d'assurance : Ce montant dépend de la superficie (ou nombre de pièces) et de la valeur estimée de l'habitation et de son mobilier.

brocomfrCARBON NEUTRAL bmb-logo