Il n’est pas encore trop tard pour faire immatriculer votre vélomoteur.

Vous avez encore jusqu’au 10 décembre 2017 pour faire immatriculer votre vélomoteur. Tous les vélomoteurs sont concernés quelle que soit la date d’achat. Cette obligation n’est pas d’application pour les segway, les motor step ou les hoverboard qui ne dépassent pas les 18 km/h.

 

La législation indique que les vélomoteurs de la classe A (max 25km/h) et B (max 45km/h) doivent être immatriculés. Si vous ne l’avez pas encore fait, ne tardez plus ! Il vous reste jusqu’au 10 décembre pour vous mettre en ordre.

Afin de réaliser l’immatriculation de votre vélomoteur, vous devez être en possession du certificat de conformité du vélomoteur. Si vous ne disposez pas de ce document, vous avez deux options pour vous le procurer :

• S’adresser au constructeur et demander un duplicata du certificat
• Se rendre au bureau de Police et demander une attestation de perte 

Pour les « oldtimers », vous pouvez vous adresser à la Fédération Belge des Véhicules Anciens pour  demander un certificat.

Ensuite, vous vous rendez dans un bureau de poste avec le document où vous pourrez remplir une demande d’immatriculation.  Finalement, vous venez dans notre bureau avec la demande d’immatriculation et nous nous occupons du reste.  La plaque d’immatriculation ainsi que le certificat d’immatriculation seront livrés par la poste quelques jours plus tard.

Ce n’est pas nécessaire pour les segway ou les overboard

L’immatriculation n’est pas nécessaire pour  les engins motorisés ne dépassant pas le 18 km/h.  Il s’agit donc des segway, des trotinettes électriques (motor step), des monocycles électriques (monowheel) et des hoverboard. De plus, le conducteur, indépendamment de son âge, n’a pas besoin de permis de conduire. Il  n’a pas non plus l’obligation de porter casque ce que nous vous déconseillons bien entendu. Vous pouvez rouler avec ces véhicules sur les trottoirs (max. 6 km/h). Toutefois, si vous désirez rouler plus vite, vous devrez agir comme un cycliste et utiliser la voie publique.

Suis-je assuré en cas d’accident avec mon hoverboard ?

Imaginez que vous ayez un accident avec un vélo alors que vous vous trouviez sur votre hoverboard. Le vélo est endommagé. Certaines compagnies d’assurance couvrent ce risque dans l’assurance familiale et, d’autres compagnies lient cette couverture à une assurance auto. Si vous désirez en savoir plus, n’hésitez pas de nous contacter.

 

brocomfrCARBON NEUTRAL bmb-logo